logotype
Historique

Imi Sde-Or

Fondateur et créateur du Krav Maga
Imi Sde-Or (Lichtenfeld)

 

Imi Sde-Or (Lichtenfeld) est né à Budapest en 1910. Son père, Samuel, était lutteur et acrobate de foire, il rejoignit les forces de police et fut, pendant de nombreuses années, Inspecteur en chef. Il devint célèbre pour ses nombreuses arrestations et spécialement celles de dangereux criminels.

Dans sa jeunesse, Imi étudia la lutte, la boxe et la gymnastique. En 1928, il remporta le championnat slovaque de lutte pour jeune et, en 1929, le championnat adulte. La même année, il remporta également les championnats de boxe et de gymnastique. La décennie suivante, les activités sportives d'Imi se focalisèrent principalement sur la lutte aussi bien comme compétiteur qu'entraîneur. Dans le milieu des années 30, les conditions changèrent à Bratislava. Des groupes fascistes et antisémites firent leur apparition, déterminés à perturber et malmener la communauté juive.

Imi devint le chef d'un groupe de jeunes juifs, dont la plupart avaient une expérience en boxe, lutte ou haltérophilie. Ce groupe avait pour but d'empêcher les factions antisémites de pénétrer dans le quartier juif. Dans les années qui suivirent, Imi fut régulièrement forcé de se battre dans des bagarres de rues, ce qui lui donna une compréhension claire des différences entre les confrontations dans la rue et les combats en compétitions.

En 1940, à l'âge de 30 ans, forcé d'échapper à cette situation, il prit le dernier navire d'immigrants pour rejoindre Israël. Au début de cette aventure, naviguant sur le Danube et sur la mer Egée, Imi dût plusieurs fois sauter à l'eau pour sauver des passagers tombés à la mer ou pour récupérer des sacs de nourriture ce qui eut pour conséquence une grave infection aux oreilles qui faillit lui coûter la vie.

Après s'être rétabli, Imi rejoignit la légion tchèque qui était sous le commandement de l'armée britannique. Pendant la seconde Guerre Mondiale, son unité servit au Liban, en Lybie et en Egypte. Après son départ en 1942, il reçut son permis d'entrée en Israël.

Durant cette période, plusieurs amis d'Imi ainsi que d'anciens élèves servaient dans la résistance Haganah, l'organisation préfigurant les IDF (Israeli Defence Forces). Ils le présentèrent au général Itzchak Sadeh, chef de l'Haganah qui l'accepta immédiatement en reconnaissant ses compétences en combat au corps-à-corps.

En 1944, Imi commença à entraîner les combattants israéliens dans les domaines de l'éducation physique, de la natation, du combat au couteau et des défenses contre attaque au couteau. Pendant cette période, il entraina plusieurs unités d'élite de l'Haganah, du Palmach et du Palyam ainsi que des groupes d'officiers de police.

En 1948, il devint Instructeur en chef en éducation physique et Krav Maga à l'Ecole de Combat. Il servit pendant 20 ans dans les I.D.F, années durant lesquelles il eut l'occasion d'affiner sa méthode unique de self-défense et de combat au corps-à-corps, gagnant de ce fait la reconnaissance des plus hauts commandants d'Israël.

Après s'être retiré du service actif, Imi commença à adapter le Krav Maga aux besoins civils, développant un système permettant de prévenir les attaques courantes. Avec l'aide de son instructeur senior, Eyal Yanilov, il jeta les bases du développement du Krav Maga comme système complet et bien qu'ils fassent de nombreux changements, le Krav Maga resta fidèle aux principes de simplicité, d'efficacité et de réalisme.

Imi et Eyal formèrent la première association de Krav Maga en 1978. En 1992, Imi exprima le désir de créer une fédération internationale afin de marquer le caractère international du Krav Maga. En 1995, son rêve devint réalité lorsque la Fédération internationale de Krav Maga (IKMF) fut créée à Netanya.

Imi Lichtenfeld nous quitta le 8 janvier 1998 à l'âge de 88 ans.